• On s'fait un cinoche ? ~ N'oublie pas tes vitamines

    Tu te sens fatigué(e) ?
    Un petit coup de mou ? 
    Sensation d'être stressé(e) ? Paniqué(e) ? 
    Et si vous faisiez......une petite cure ? 

    On s'fait un cinoche ? ~ N'oublie pas tes vitamines

    Perso, ma cure à moi, c'est de me rendre dans une salle sombre de temps en temps. Comme je ne voulais absolument pas me retrouver face à Christian Grey cette semaine (et jamais d'ailleurs.... non vraiment, jamais...). J'ai choisi la sortie du moment qui m'intriguait tout particulièrement ... A cure for Life de Gore Verbinski. 
    Amis amateurs (ou pas) du grand écran, une petite révision s'impose...
    Verbinski c'est quand même 3 Pirates des Caraïbes, Lone Ranger et Rango... On peut donc s'attendre à un film de qualité..Oui, mais à quel point ?. Attention les amis, ce qui suit peut contenir de léger spoiler, mais rien qui ne va dévoiler totalement l'intrigue du film... 

    Résumé apéritif

    Lockhart est un jeune homme ambitieux. Il bosse dans la finance et n'a visiblement que ça dans sa vie (sans compter sa maman bien sur...). Un beau jour, il est convoqué par ses supérieurs suite à une lettre reçue de son patron. 
    Cette lettre, on ne peut plus étrange, annonce son retrait définitif de la société pour une cure dans les Alpes Suisse. Sous la pression, Lockhart est contraint d'aller le rechercher (par le col s'il le faut... sans mauvais jeu de mot) dans cette étrange cure thermale qui attire les riches. 
    Mais en se rendant dans la montagne, Lockhart va vite se rendre compte que cette cure cache un très grand nombre de mystères... 

     

    Alors...Alors ?? Verdict ?! (Attention spoiler possible mais limité) : 

    Âmes sensibles s'abstenir (ou pas...), si comme moi vous préférez avoir la surprise ... je tiens quand même à vous dire : il y a des trucs dégueux... VRAIMENT dégueux : 

    On s'fait un cinoche ? ~ N'oublie pas tes vitamines

    (sinon vous risquez de tirer cette tête là... )

     

    C'est fini là les trucs trashs ? Oui ? C'est bon ? Je peux regarder ?... Bon ok ! 

    Dès le départ, le film pose l'ambiance : on sera dans un univers très froid, très austère. Le héros déjà ne semble rien exprimer. Il est sans couleur, vivant pour son boulot, pour sa vieille maman adorée et reste hanté par le drame de son enfance. Le début du film est un peu pompeux. J'ai peur d'être encore face à un thriller ennuyeux. Et puis, enfin on entre dans le vif du sujet... La cure thermale. 
    Là j'ai des flashs... Sur la scène d'arrivée, je pense à Hill House (Hantise, dont je relis le livre actuellement). Et si tout semble parfait à tous niveaux, on sait (on sent) qu'un truc cloche dès le départ.
    Le cadre est parfait, un village hostile, un château dans les hauteurs des alpes éloigné de toutes civilisations (Hill House dégage, bon sang !) et surtout, un chouette directeur bien sympathique (Incarné par Jason Isaac, donc il ne peut être QUE sympathique !).

    Quelques scènes sont longues à la détente, on se demande où on veut en venir, mais le suspense et l'horreur de certaines autres donnent un équilibre au film. On se dit que finalement chacune a son importance dans le déroulement de l'intrigue, qu'elles se complètent.
    Ce film n'est pas à mettre devant tous les yeux : il y a des nus dérangeants, des cadavres, des choses moches, très moches... Mais cette "violence" colle bien avec le côté malsain de l'institut. On ne tombe pas dans le vice de "l'horreur pour l'horreur". Rien n'est de trop et le tout donne un ensemble... Harmonieux. 

    Cependant, il faut quand même noter certaines incohérences, notamment au début du film : A son arrivée, Lockhart exige de voir son patron ce qui lui est refusé d'emblé. Furax, il exige de voir un responsable. L'infirmière, tout sourire lui demande alors de signer un document ... Non mais sérieusement ? T'arrives dans un hôpital plus que louche, on te fait signer un truc, ... Tu fais quoi ? Ben tu ne signes pas évidemment ! He bien lui, notre HEROS, il le fait... Stupid !

    L'intrigue, bien que facile à comprendre si on est amateur du genre, est bien ficelée et apporte des éléments originaux non négligeables. 
    Les jeux d'acteurs sont aussi appréciables. J'ai eu plaisir à retrouver un acteur découvert dans "La Chute" !

    Les 3 protagonistes principaux sont très réussis ! On peut dire qu'on a choisi des acteurs dont les physiques collent parfaitement aux personnages ! J'ai aimé l’interprétation d'Anna (Mia Goth) et de Jason Isaac toujours aussi charismatique ! 

    Enfin, il y a cette scène de fin... Cette scène de fin comme je les aime : ouverte à plusieurs interprétations. D'ailleurs je serais ravie d'avoir votre avis en commentaire à ce sujet... Je voudrais être sure d'avoir bien compris la chose. 

     

    VERDICT

    Un film intéressant, comportant pas mal d'originalité avec une ambiance qui transpire le malsain. Quelques incohérences et lenteurs rapidement gommées par l'intrigue générale. Cure of Life n'est pas le meilleur film noir de tous les temps, mais il reste un bon film du genre. Agréable à regarder pour un public amateur du genre. 
    Conviendra tout à fait aux nostalgiques de Shutter Island... Sans Léonardo bien sur ! 

    Note générale : 15/20 


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ners
    Mardi 21 Février à 09:32

    Rooh, que de haine à l'encontre de ce pauvre Christian Grey :p

    Tout ça pour aller voir un film avec Lockhart et Lucius Malfoy, non mais vraiment...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :